Jeudi 2 mai 2019 4 02 /05 /Mai /2019 07:00

 

 

 

 

 

Jean-Louis Murat, vous connaissez ?

 

Je ne pouvais résister au plaisir de glisser ces quelques paroles de chanson en introduction à l'article de ce jour qui vous dévoilera bientôt les quelques traits promis de la crinière de mon cheval blanc et de son encolure.  Pourquoi ces paroles, pourquoi Murat?  Voyez, dans le premier article "coups de coeur",  "L'imprévisible Murat".

Quant à moi, j'aime aussi me coucher tard pour être tard en vie...

Mon cheval blanc envahit ma feuille blanche.  

Méréthide l'écrivait hier dans un commentaire : il semble que chaque bout soit ajouté à l'autre tel une pièce de puzzle, sans avoir prévu la totalité de la tête...  La remarque est judicieuse.  En effet, ce n'est que lorsque le dessin paraît achevé que je le regarde longuement à distance afin de déceler quelle zone pourrait éventuellement être assombrie et consacrer alors le temps nécessaire à ce dernier ajustement des nuances de gris.  

A la lecture de cette dernière phrase, le lecteur attentif s'est peut-être posé comme question : et pour éclaircir, il utilise une gomme alors ?  Remarque judicieuse à nouveau à laquelle je répondrai par la négative : l'opération serait trop périlleuse, voire impossible.      

Toutefois, exceptionnellement je l'avoue, j'utilise une gomme en cours de travail, mais avec précaution et méthode.  Tout d'abord, la gomme doit être propre : je la frotte au préalable quelques instants sur une feuille vierge afin d'enlever toute trace de crayon qui s'y trouverait depuis sa dernière utilisation.  Ce frottement initial permet de plus d'en affiner la tranche, ce qui rend ensuite l'effacement plus précis. Parfois, précaution supplémentaire, je pose contre le bord du détail que je souhaite effacer un bout de papier découpé en arrondi ou incurvé afin de protéger cette partie de dessin qui ne doit pas être effacée.  Vous me suivez ?  Quelle stratégie, n'est-ce pas ?  

Je vois que votre doigt s'impatiente et a envie de cliquer pour descendre plus bas sur la page ?

 

Je ne vous retiendrai pas plus longuement.  Regardez !  

 

 

 

Je suis rassuré : je ne doute plus maintenant que je réussirai dans ce projet de dessiner un cheval blanc... à la mine noire !

 

Pour clore cet article, permettez-moi de revenir un instant sur le licou inachevé, sujet d'interrogations de la part de certains d'entre vous, et de résumer les hypothèses d'explications émises jusqu'à présent par ces plus fidèles lecteurs.

 

Marcel a posé la question mais n'a pas encore apporté lui-même de réponse.  Cache-t-il son jeu ?

 

Richard imagine deux explications, la première étant plausible, la seconde, il le reconnaît, nettement moins:

- Il aurait décelé sur le licou de la photo en haut à droite deux lettres P et K qui m'obligeraient à laisser du blanc au moment où j'apposerais le noir plus foncé, et qu'il me faudrait donc, préalablement, dessiner très finement le contour de ces lettres de manière à noircir la lanière jusqu'à cette limite extrême, le blanc des initiales se dégageant alors pratiquement tout seul.  

- Je serais tombé en manque du type de mine nécessaire pour poursuivre le noir foncé. Mais ce serait bizarre écrit-il, me connaissant, que je me laisse ainsi "déborder par la fatalité".

 

Niels suppose que, par amour pour ma progéniture, à la place des lettres P et K, je planifie de dessiner les lettres I et N (Ines et Niels). Il me faudrait donc d'abord les imaginer et les créer en brouillon pour ensuite les dessiner. 

 

Enfin, Martin y verrait bien les initiales JCV inscrites, car un artiste signe toujours ses oeuvres !  

 

Une autre idée ? Ne tardez pas à la proposer en commentaire car dans quelques jours, la solution apparaîtra sous vos yeux lorsque je dévoilerai le dessin achevé.  Combler cette surface laissée délibérément blanche sera l'ultime étape de mon travail.  

 

Je vous promets que je resterai honnête et que je ne modifierai en rien, malgré ou grâce à vos suggestions, mon idée de départ.

 

CLIQUEZ ICI POUR RETOURNER EN PAGE D'ACCUEIL

ET DECOUVRIR LE DERNIER DESSIN EN COURS

 

 

      Image du Blog ypjane.centerblog.net

MISE A JOUR DU 8 FEVRIER 2013

 

      Je vous emmène vers mon nouveau blog,

un bébé-blog qui, par vos visites, grandira !

Un clic sur l'image ou le lien ci-dessous vous y guidera !

banniere-blog-hautetfort.jpg

http://mesmines.hautetfort.com 


jc.JPG

Image du Blog ypjane.centerblog.net


 

Votre commentaire rédigé ICI sera le bienvenu ! - merci pour les 8 commentaires reçus visibles ICI
Publié dans : De si beaux chevaux ...
Retour à l'accueil

statistiques visiteurs

depuis la création du blog


  

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés